Une présentation de l’ouvrage de Bernard Wittmann par Jean-Michel Niedermeyer
Pour les historiens français, dont la sympathie va aux siècles de l’occupation romaine, les Alamans sont considérés comme des chasseurs, frustes et cruels. La France républicaine se voulant l’héritière de la civilisation romaine, n’a que mépris pour les barbares qui ont mis fin à l’empire romain. Cette version manichéenne de l’histoire ne fait pas justice à un peuple laborieux aimant le beau et doué d’une profonde spiritualité.

Lundi 19 février 20h au FEC, 17 place St Etienne, Salle Léon XIII

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Vous recevrez nos informations en avant-première et vous pourrez vous désabonnez à tout moment d'un simple clic.

Votre adresse a bien été ajoutée. Nous vous remercions pour votre confiance.